3 conseils pour se préparer à l’accouchement

3 conseils pour se préparer à l’accouchement


Se préparer à l'accouchement

La préparation à l’accouchement est très importante, tant sur le plan physique qu’émotionnel. ETil est temps de rencontrer le bébé est proche Et il est temps que tout soit prêt. Organiser les choses qui doivent être transportées à l’hôpital, savoir reconnaître les symptômes que le travail commence ou être conscient du moment que nous allons vivre, est quelque chose sur lequel toutes les futures mères doivent travailler.

Des imprévus vont arriver, car il est impossible de planifier une naissance et que tout se passe comme on le souhaite. Cependant, être préparé est la meilleure façon de faire face à toutes les circonstances qui peuvent survenir pendant ces moments, ces heures et même ces jours. Si votre grossesse touche à sa finces conseils pour préparer l’accouchement vous seront d’une grande aide.

Se préparer à l’accouchement


Enceinte

Avoir des choses prêtes à emporter à l’hôpital est une façon de se préparer à ce qui va arriver. En plus d’être quelque chose d’excitant, c’est une façon d’être consciente que vous aurez bientôt un bébé entre les mains et pour cela, il faut d’abord passer par l’accouchement. Profitez de cette préparationcréez une liste des choses dont vous pensez avoir besoin à avoir à l’hôpital pour vous, pour votre compagnon et pour ces jours d’hospitalisation.

Ensuite, commencez à préparer les choses pour le bébé. Bien qu’il soit probable que la plupart des choses que vous emportez avec vous ne seront pas nécessaires, l’organiser, la planifier et imaginer que votre bébé porte toutes ces choses vous aidera à vous préparer émotionnellement à la naissance. N’oubliez pas d’inclure des tests de grossesseplan de naissance et documents d’identité.

Respiration et préparation physique


respirer pendant la grossesse

La préparation émotionnelle est très importante, mais nul doute que face à l’accouchement, il faut très bien se préparer physiquement. Le corps de la femme subit un grand effort lors de l’accouchement, généralement pendant de nombreuses heures qui peuvent même durer des jours. Tout d’abord, vous devez être conscient que le corps féminin est naturellement préparé à donner la vie.

Ce sera douloureux oui, mais dans chaque cas la douleur est totalement différente, il ne faut donc pas faire l’erreur de se comparer à d’autres femmes. Ce que vous pouvez faire, c’est vous préparer physiquement, marcher beaucoup tous les jours, tout ce que votre état et votre corps vous permettent. Faites des exercices avec le ballon de fitness à la maison, torsions de la hanche pour préparer les os et les muscles Sur quoi d’autre vont-ils travailler ? Et surtout, travaillez votre respiration en faisant ces exercices.

Lors de l’accouchement, il est indispensable contrôler la respiration pour que le bébé reçoive de l’oxygène tout le temps. De plus, contrôler votre respiration vous aidera à gérer la douleur. Effectuez des exercices de respiration et préparez-vous physiquement pour l’un des moments les plus intenses de votre vie.

Profitez de vos derniers instants de grossesse

La grossesse peut être très lourde, en fait, pour beaucoup de femmes, ce n’est pas joli car cela peut être très complexe et difficile à bien des égards. Cependant, vous ne savez jamais si cela se reproduira et pour cette raison, il est essentiel de pouvoir profitez de ces derniers instants avec le bébé à l’intérieur. Regardez votre ventre, connectez-vous avec votre bébé et admirez ce que votre corps a été capable de faire. Bientôt vous pourrez retrouver la forme, récupérer votre physique et d’une certaine manière, votre individualité.

Mais jusqu’à ce que ce moment arrive, n’arrêtez pas de profiter de votre grossesse et de toute la magie qui l’accompagne. Visualisez le moment de l’accouchement comme quelque chose de merveilleux, plein de force, de magie et d’intensité, qui fera de vous une femme encore plus puissante, si possible. Parce que l’un des grands avantages que l’on a à être une femme est la capacité de créer la vie intérieure, de pouvoir mettre au monde ses propres enfants et comme si cela ne suffisait pas, nourrissez-les avec leur propre corps. Si tout cela n’est pas de la magie, qu’est-ce qui l’est d’autre ?